Pour celles et ceux qui seraient restés confinés pendant quelques mois sans pointer le bout de leur nez dehors, vous êtes au bon endroit…à la coupe du monde junior

La tramontane quant à elle n’est pas confinée et malgré le changement de date elle est bien décidée à nous honorer de sa présence. Ça tombe bien, c’est grâce à son souffle puissant et réunificateur que les juniors peuvent enfin s’exprimer. Nous voici au cœur de cette nouvelle édition de la coupe du monde junior version post confinement et donc forcément exceptionnelle. Extraordinaire tout d’abord, puisque les Pyrénées ont repris leur manteau de verdure en toile de fond et Saint Pierre la mer a encore des allures de station balnéaire. Exceptionnelle ensuite car peu importe la période, les jeunes riders ont répondu présents et sont arrivés de partout dans le monde.

S’il est encore utile de le préciser, la coupe du monde junior est la seule compétition totalement dédiée aux plus jeunes et c’est le passage obligatoire pour gagner ses galons et se confronter au monde de la compétition.

Pierre Mignard, directeur de course assisté de son chef juge Jean Giovanonni ouvrent la traditionnelle cérémonie tant attendue et remettent les tableaux, pas d’honneur ici mais les tableaux des heats et les têtes de série tombent devant les 45 inscrits plongeant ces autres prétendants dans un cycle infernal : les faire tomber à nouveau pour prendre leur place et avancer dans le tableau jusqu’à la finale tant convoitée pour gagner le titre suprême.

Bien sûr, tout ne peut pas être parfait et si la Tramontane se dévoile doucement, elle a cru bon d’emmener avec elle quelques gouttes de pluie ainsi que de gros nuages. C’est donc dans une ambiance plutôt maussade que les juniors font leur entrée sur le plan d’eau pas toujours simple à appréhender à cause du reste de houle de la veille.

Après une matinée où de nombreux heats seront annulés, le ciel gris passe au bleu et tous les voyants passent au vert avec un vent qui monte légèrement de quoi lancer enfin les hostilités. Les U16 et les U14 enchainent jusqu’en fin d’après-midi et s’approchent des phases finales. Cette fois ça y est, la machine est lancée et les résultats ne vont pas tarder à se faire connaitre.

La suite aujourd’hui si dame Tramontane daigne bien nous inviter à apprécier son souffle salvateur et on aimerait bien qu’elle vienne accompagnée du soleil.

Translate »